Dernière mise à jour :2008-10-14

informatique

Si il existe bien une chose qui est commune à presque tous les bouquins d'introduction à un certain langage de programmation, c'est bien le fameux «Hello world!» ou encore «Bonjour tout le monde!».

Histoire de ne pas changer la règle, je vous propose dans cet article un petit atelier d'introduction à la programmation en langage Java en vous présentant un petit programme «Hello World!».

L'atelier s'adresse à tous. Vous n'avez pas besoin de déjà savoir programmer en langage Java ou encore, dans tout autre langage de programmation pour effectuer cet atelier.

Code du programme

Voici, en premier lieu, le «listing» du programme. Des explications sur celui-ci ainsi que le cheminement à suivre pour l'exécuter viendront par la suite.

Listing 1.0 Premier programme Java
1.  public class Bonjour
2.  {
3.    static public void main (String params[])
4.    {
5.     System.out.println("Bonjour tout le monde!");
6.    }
7.  }

Description du listing

Tout programme java est formé de classes. Ces classes sont des programmes ou encore des parties de programme réutilisables par d'autres programmes. Le listing débute donc par la création d'une classe nommée «Bonjour». Les symboles «{» et «}» marquent respectivement le début et la fin de notre classe.

À la ligne 3, on retrouve la déclaration de la fonction «main». En langage java, une fonction nommée «main» indique le point d'entré de l'exécution du programme. Dans le cas où notre classe contiendrait plusieurs fonctions, le programme débuterait tout de même toujours son exécution par la fonction «main».

Le contenu placé entre parenthèses à coté du nom de la fonction indique la liste des paramètres de celle-ci. Dans le cas de notre fonction «main», celle-ci accepte en entré une valeur de type chaîne de caractères, indiqué par le mot-clef «String». Tout comme la classe «Bonjour», la fonction «main» contient les caractères «{» et «}» pour indiquer son début et sa fin.

Il ne reste maintenant qu'une seule ligne de code dont nous n'avons pas encore discuté, soit, la ligne 5.En la regardant de plus pret, vous aurez sans doute compris que son but est d'écrire la phrase «Bonjour tout le monde!». Pour accomplir cette tâche, elle utilise une autre classe déjà pré-définie et fournie avec le JDK. (Java Development Kit).

Installation des outils nécessaires pour la compilation

Avant de procéder à la compilation de notre petit programme, je vais d'abord vous préciser quels sont les outils dont vous aurez besoin.

  1. Un éditeur de texte en mode text/plain (ASCII)
  2. Le kit de développement Java

Le premier outil est relativement facile à trouver. Tout système d'exploitation en possède un (par exemple, bloc-note pour Windows). Par contre, le second, vous devrez aller le chercher sur le site web de la compagnie Sun Microsystem. Le site de Sun consacré à Java se trouve à l'adresse : http://java.sun.com.

Remarque : Ce kit de développement est gratuit.

Lorsque vous aurez installé le JDK, passez à l'étape suivante.

Configuration des variables d'environnement

La variable PATH

Il n'est pas nécessaire de configurer cette variable d'environnement pour faire fonctionner le JDK. Par contre elle se révèle particulièrement utile. Par exemple, pour ceux qui voudraient compiler un programme java sans avoir configuré cette variable, il devront écrire :

(exemple de ligne de commande en «DOS»)
C:\jdk1.3.1_01\bin\javac Bonjour.java

et ceux qui l'on configuré écriront simplement :

javac Bonjour.java

Voici les différentes étapes pour la configuration de cette variable :

Pour Windows NT / 2000 / XP

  • Allez dans le Panneau de configuration (control panel).
    Remarque : Si l'icône «System» n'est pas visible dans le panneau de configuration, cliquez le bouton «Switch to Classic View».
  • Sélectionnez ensuite «system».
  • Dans NT, sélectionnez l'onglet «Environment».
    Dans windows 2000 / XP, sélectionnez l'onglet «Advanced».
  • Repérez la variable Path. Celle-ci existe probablement déjà.
  • Indiquez ensuite le chemin d'accès du répertoire bin de votre JDK (exemple : C:\jdk1.3\bin) à la fin de la valeur de la variable Path.
    Remarque : Chacune des différentes valeurs de la variable «Path» sont séparées par le caractère «;». Vous devrez donc probablement en ajouter un avant d'ajouter le chemin d'accès à votre répertoire bin.

Pour Windows 95 / 98

  • Ouvrez le fichier AUTOEXEC.BAT dans le petit logiciel d'édition de texte «Bloc-Notes» (le nom exact du logiciel est «notepad.exe»).
  • Trouvez la ligne sur laquelle il est écrit «PATH». En général, elle ressemblera à ceci : «PATH C:\WINDOWS;C:\WINDOWS\COMMAND;»
  • Si elle n'existe pas, créez la.
  • À la fin de la ligne, ajoutez le chemin du répertoire «bin de votre JDK». Celà pourrait ressembler à ce qui suit :
    PATH C:\WINDOWS;C:\WINDOWS\COMMAND;C:\JDK1.3\bin;
  • Enregistrez ensuite votre fichier.
  • Pour que les changements prennent effet, vous devez soit redémarrer votre ordinateur ou encore aller dans le «command Prompt» de votre système et taper simplement : C:> c:\autoexec.bat
    Remarque : Pour ouvrir le «command prompt» de votre système, choisissez «Exécuter...» dans le menu «Démarrer». Tapez ensuite «cmd» et cliquez sur le bouton «ok».

La variable CLASSPATH

Pour vérifier si la variable est configuré, utilisez la commande «set» dans votre «command prompt».

Remarque : Si votre système n'a pas de variable CLASSPATH de configurée, vous pouvez ignorer le paragraphe suivant.

Cette variable doit contenir les différents répertoires ou se trouve les fichiers de code machine de la JVM (Java Virtual Machine). Assurez-vous qu'elle contient bien le répertoire courant, représenté par un «.» ainsi qu'un répertoire propre au JDK (habituellement un fichier portant l'extenssion «.zip»). Notez aussi que depuis le JDK 1.2, cette variable n'est plus à configurer.

Création du programme

Pour créer votre programme, ouvrez simplement votre éditeur de texte préféré. Tapez ensuite le code du listing ci-dessus.

Remarque : Ne pas ajouter les numéros de ligne. Ceux-ci sont présentés dans le listing à titre informatif seulement.

Remarque : Attention ! Il vous faudra respecter la casse (majuscule et minuscule) lorsque vous écrirez le programme. En effet, le langage Java, comme bien d'autre langages de programmation est sensible à la casse. Par exemple, si vous écrivez :

int a;

et ensuite:

int A;

vous aurez déclaré deux variables de type entière différentes.

Lorsque vous aurez terminé d'écrire votre programme, enregistrez celui-ci sous «Bonjour.java».

Compilation du programme

Pour compiler votre programme, passez au mode commande de votre système d'exploitation et tapez la ligne suivante après vous être déplacer dans le répertoire dans lequel se trouve votre fichier à compiler :

javac Bonjour.java

Remarque : Sous Windows, la ligne ressemblera à ceci : >c:\javac Bonjour.java (si votre programme Bonjour.java a été enregistré à la racine de votre lecteur c).

Si aucune erreur n'est signalée, celà signifit que le compilateur a accomplit sa tâche avec succès. Normalement, dans le même dossier que vous avez enregistré votre document «Bonjour.java» devrait être présent un nouveau document nommé «Bonjour.class».

Exécution du programme

Pour exécuter votre programme, il n'y a rien de plus facile. Passez en mode commande et tapez :

java Bonjour

Si tout va bien, le message «Bonjour tout le monde!» apparaitra à votre écran.

Bravo! Vous avez maintenant terminé votre premier programme java.

Auteur : Sylvain Bilodeau

Date de mise en ligne : 2003-01-15

Aucun commentaire pour l'instant.