Dernière mise à jour :2008-08-27

mythologie et paranormal

Crop Circles

Le film "Signes" de M.Night Shyamalan fait la part belle au mystère entourant les crop circles, ces drôles de signes ésotériques qui apparaissent dans les champs de céréales en l'espace d'une nuit. Canulars, signes annonciateurs, phénomènes météorologiques ? Parallèlement à ce film, SF-Story recense les faits, avis, et analyse ce dossier...

Les crop circles c'est quoi ?

On appelle les "crop circles", ou cercles dans les cultures, des dessins réalisés variant de simples motifs circulaires jusqu'à des symboles géométriques immenses et complexes. Ils apparissent dans les champs de céréales comme le blé, le maïs, le seigle avec une fréquence accrue chaque année. Le plus souvent la représentation est circulaire, les plantes, épis de blé par exemple, sont couchées à leur base ou à la jonction de leur nœud le plus bas à 90° par rapport aux épis de blés alentours, selon un motif en forme de spirale. Le phénomène a été rencontré au XVIIe siècle puis resurgi après la seconde guerre mondiale, en même temps que le phénomène des soucoupes volantes. Le mystère des crop circles ne cesse de s'amplifier et beaucoup étudient le sens et l'origine de ce phénomène.

Les marques sont apparues dans tous les pays du monde qui cultivent des céréales comme l'Australie, le Japon, la Russie, le Canada, la France, les USA, mais aussi sur d'autres surfaces comme les neiges de l'Himalaya. Le sud de l'Angleterre semble particulièrement propice à l'observation du phénomène, dans une contrée où subsistent d'anciens temples comme Avebury et Stonehenge. Bien que leur nombre augmente dans le monde entier, 90% des crop circles apparaissent a moins de 65Km de Stonehenge...

Certains crop circles ont été découverts en dehors des lignes de labour, sans aucune trace de machine ou de chemin; d'autres sont apparus sur des terrains militaires interdits, comme celui de Salisbury Plain, toujours en Angleterre. Ces formations sont dues à une pliure des tiges en général au niveau du premier noeud, celui qui se trouve le plus près du sol. Des analyses biologiques effectuées constatent une déshydratation de cette partie de la tige.

Des crop circles depuis l’aube des temps ?

Historiquement, les premiers glyphes ayant fait l’objet de traces écrites remontent au 16 ème siècle plus exactement en 1590, en Hollande. Mais ce n’est que le 22 Août 1678, qu’une description précise en est faîte dans un article intitulé « Le Diable Faucheur ou Les Nouvelles Etranges en dehors de Hartford-shire ».

Etant la Véritable Histoire d'un Fermier, qui négociait avec un Pauvre Faucheur la Coupe de trois Demi-Acres d'Avoine:

"Alors que le Faucheur demandait trop, le Fermier jura que le Diable faucherait plutôt que Lui. Et il s'ensuivit, que chaque Nuit, la Culture d'Avoine semblait comme toute de feu: mais le Matin suivant apparut si soigneusement fauché par le Diable ou quelque Esprit Infernal, qu'aucun Mortel ne fut capable de faire de même."

De nombreux fermiers ont transmis de génération en génération des observations de cercles dans leur culture, mais bien evidemment aucune preuve photographique. On peut estimer que les crop circles existent depuis bien plus longtemps que les cinquantes dernières années où le phénomène s’est amplifié. L’ère de la photographie associée à celle de l’aviation privée a apporté une facilité d’observation du phénomène.

Il y a peu de comptes-rendus de témoin oculaire car la plupart des personnes se sentent mal à l'aise en racontant ce phénomène. Dans les cas rares de témoignages, deux composantes sont le plus souvent dans la formation d'un crop circle : une boule de lumière en sustentation et un tourbillon qui semble aplatir les cultures. Beaucoup signalent également que la conception du crop circle ne prendrait que quelques minutes.

Canulars ou réalité ?

En 1990, dans le Loir-et-Cher (France), un groupe a créé dans les récoltes un simple cercle de 80 mètres, pour expérimentation et décidés à démystifier le phénomène. L'équipe de 7 personnes a eu besoin d'une heure pour terminer les "travaux". elles ont employé des cordes, des poteaux et un rouleau de jardin pour aplatir la récolte.

En 1991, les crop circles ont vu leur nombre s'accroître de façon vertigineuse : 400 recensés en Angleterre en 1991. Il n'en faut pas moins pour que le gouvernement organise une vaste consultation constituée de ministres, de militaires et de chercheurs afin de discuter du phénomène. Bilan : pas de réponse, rien d'officiel ne permet d'infirmer ou de confirmer les crop circles !

Après cet aveu d'échec, diverses campagnes de démonstrations de réalisations de crop circles ont eu lieu en Angleterre. La première a eu lieu à Bratton Camp près de Westbury. Devant des caméras infra-rouges, en pleine nuit, plusieurs individus vont réaliser un signe dans un champ de céréales. Leur but : ridiculiser la communauté scientifique qui n'a pas su déchiffer le canular ! Manque de pot : quelques jours plus tard, un nouveau crop circles apparaît -bien réel cette fois-ci- et non loin du premier.

En Septembre 1991, ce sont deux artistes Doug Bower et Dave Chorley, qui déclarent à la presse être les auteurs de près de 200 crop circles depuis une quinzaine d'années. S'il est vrai que quelques crop circles peuvent être réalisés en une seule nuit, du fait de leur simplicité (les organisateurs de Circle Makers en savent quelque chose), d'autres devraient nécessiter un nombre de personne impressionnant et aucune trace de présence humaine ne subsiste sur les lieux. En 2001, l'épidémie de fièvre aphteuse sévit en Angleterre et provoque un accroissement de la surveillance dans les campagnes, le nombre de crop circle ne diminuera pas cette année là.

Reconnaître le vrai du faux

S'il existe de vrais et de faux crop circles, comment reconnaît-on la supercherie ? Sur les crop circles identifiés, les tiges de céréales ne sont jamais cassées. Ces tiges sont étendues sur le coté selon une spirale parfaite. Le sol reste parfaitement intact et ne décèle aucune activité mécanique comme un tracteur ou une machine ayant été utilisée. D'autre part, les chercheurs ont constaté une modification des plantes s'expliquant seulement par une élévation de température importante l'espace d'une fraction de seconde. Une rémanence magnétique est décelable sur les lieux durant plusieurs jours et la démarcation entre le symbole et le reste du champ est toujours très nette… Tout porte à croire que le phénomène est bien réel et pour le moment inexplicable.

Des observateurs attestant avoir vu la création d'un crop circles parlent de temps relativement courts : "en l'espace de quelques secondes", d'autres racontent qu'un bruit précède ou participe à la formation accompagné d'une lumière jaune éclatante.

Dans Effervescience n°23 du 3ème trimestre 2002 on peut lire que "dans une formation on a retrouvé un oiseau mort dont le corps avait littéralement explosé, comme s'il avait été cuit vivant dans un four à micro-ondes. Dans d'autres formations on a trouvé des hérissons désèchés. On note aussi que les grains de blé sont déshydratés et croustillants. Ils sont moins conducteurs de l'électricité d'après les travaux du Dr Levengood".

Thèses scientifiques

Plusieurs thèses scientifiques ont été énoncées sur le sujet. Certains pensent que la relation entre la fréquence (son perçu lors de la formation) et les figures géométriques sont en corrélation. La forme du signe est en fonction de la vibration, donc le son serait à l'origine de leur création. En 1989, un météorologue anglais publie un livre intitulé " L'Effet des Cercles et Ses Mystères ". Il y dévoile sa théorie du plasma-vortex pour la création des fameux crop circles ! D'autres hypothèses ont été de tirs militaires réalisés dans des zones civiles et produits par un canon laser à micro-ondes piloté par ordinateur. Ces micro-ondes utilisées en très basse fréquence peuvent nous aider à communiquer avec des sous-marins en plongée, par exemple, mais peuvent aussi malencontreusement tuer des baleines. Tout ceci est décrit dans un projet scientifique et militaire appelé Haarp. Il s'agirait d'une arme climatique permettant de créer des phénomènes météorologiques sporadiques mais violents.

Dans ce dossier, initié par Luc Mampaey, ingénieur commercial belge, il est décrit une quantité d'application liées aux générateurs de micro-ondes, comme la création d'une couche ionisante au-dessus d'une vaste région. Cette couche en haute altitude pourrait par un procédé scientifique assez complexe -que je ne décrirais pas ici- pourrais modifier l'énergie issue du soleil sur cette région et provoquer une sorte d' " hiver nucléaire ", comme le ferait l'impact d'une météorite avec une période de 12 à 18 mois sans soleil. De là à supposer que les crop circles correspondent à des essais d'impact de balayages de micro-ondes sur les végétaux , il n'y a qu'un pas que beaucoup franchissent avec rapidité…

En 1992, deux américains passionnés du phénomène, Nancy Talbott et John Burke, financent une partie du travail du biophysicien américain William Levengood. Ils forment depuis l'équipe de recherche BLT (Burke, Levengood & Talbott), et ont effectué des analyses sur des échantillons de plantes extraits des crop circles. Eux aussi suggèrent l'utilisation d'énergie issue de générateur à micor-ondes pour expliquer le phénomène.

Cependant, pourquoi réaliser des dessins aussi fantastiques et aussi réguliers avec ces supposés " générateurs " ? Là aussi, ces scientifiques ont une solution : cela permet aux militaires de camoufler leurs essais en interprétations d'interventions extraterrestre !

Dès l'apparition des premiers crop circles, ceux-ci furent décrits comme des traces d'atterrissages. Au début, les motifs étaient relativement simples mais de nos jours, devant la complexité des motifs, cette hypothèse est abandonnée. Par contre, la présence d'ovni n'est nullement écartée car divers documents photographiques font apparaître des des boules lumineuses de petite taille survolant les sites. Certains évoquent même la présence d'engins volants plus importants dont ces boules sont émises.

Loin de donner une explication au phénomène, les chercheurs pensent que ces empreintes signifient quelque chose, un peu comme l'interprétation qu'en fait M.Night Shyamalan dans son film. Ces " signes " nous offrent une information sur les relations entre l'homme et la Terre, comme s'il s'agissait d'un nouveau langage à interpréter, un nouveau moyen de communication. Ces signes sont de quatre types : les signes géométriques et mathématiques, le langage originel interprétable par tous ; les signes génétiques, les signes de l'énergie électrique, les langages symboliques de chaque communauté terrestre (symboles celtiques, indiens, etc…)

Dans Signes, M.Night Shyamalan donne son interprétation du phénomène, visuellement trés cinématographique, dans la pure tradition du film de science-fiction des années cinquante, avec invasion extra-terrestre à la clé. Mais cela reste une des variantes d'explication sur un phénomène qui est loin d'être élucidé!

Auteur : SF-Story

Copie autorisée

Version originale : http://sfstory.free.fr/films/cropcircles.html

Date de mise en ligne : 2005-02-09

Le Mystère des Crop Circles

voici des vidéos que j'ai filmé du crop de Marly en Moselle: http://fr.youtube.com/watch?v=_0eP1DQcHuc http://fr.youtube.com/watch?v=_tc-gYKHb6E http://fr.youtube.com/watch?v=eLGrm8xuI4g&feature=related http://fr.youtube.com/watch?v=b_Hn1_STKl0&feature=related http://fr.youtube.com/watch?v=D-TqDh2qgss http://fr.youtube.com/watch?v=lxmUGM6Kew4&feature=related http://fr.youtube.com/watch?v=ZurrzIqCIh8&feature=related et ceux de Sarraltroff toujours en moselle: http://fr.youtube.com/watch?v=gu9y3v-0eTo http://fr.youtube.com/watch?v=SRF08Xy_9R8&feature=related http://fr.youtube.com/watch?v=suDZU7Nt-nM&feature=related laissez-moi des coms, et vous souhaite bon visionnage...

2008-07-24 00:00:00