Dernière mise à jour :2008-07-25

informatique

Depuis quelques années on assiste à une véritable révolution dans le domaine des télécommunications. Par exemple le nombre d'utilisateur d'Internet doublait tous les six mois de 1995 à 2000. En parallelle à cette véritable percée du marché établie par Internet, on retrouve le marché des télécommunications numériques sans fil, ou les GSM (Global System for Mobile Telecommunication) dont le développement est similaire. En effet, sur une période de cinq ans, les propriétaires de mobiles sont passé de milliers à plusieurs millions. Plusieurs entreprises ont rapidemment fait le lien entre ces deux technologies et désirent profiter de cette manne d'utilisateurs pour offrir l'information provenant du grand réseau directement sur les mobiles. Le WAP (Wireless Application Protocol) a été créé pour répondre à ce besoin.

Le WAP est né en 1997 de l'alliance de constructeurs de téléphones mobiles tel Ericsson, Motorola ou Nokia ainsi que de multinationnales telle Microsoft. Ce groupe se nomme le WAP FORUM et est chargé de la validation de l'ensemble des différentes spécifications techniques. Le but du protocole WAP est de permettre aux téléphones mobiles munis d'écrans à de l'information diffusée sur Internet (annuaire, courriel, commerce électronique etc.)

Les enjeux

Les deux principaux problèmes au développement du WAP sont la vitesse de transfert (9.6 kbit/seconde) du réseau GMS ainsi que la taille et la qualité médiocre des écrans de téléphones cellulaires. Il est donc impossible pour l'instant de songer au transfert d'images depuis un portable. Cepandant, des solutions existent déjà. Lapremière, le GRPS (General Packet Radio Service) permet un d'atteindre un taux de transfert de 100kbits/seconde fait sa sortie en 2001 et la seconde qui se montrera en 2003 se nomme UMTS. C'est une véritable innovation qui devrait permettre d'atteindre une vitesse de transfert variant entre 150 et 2000 kbits/seconde. De plus, avec l'arrivé du GRPS viendront des écrans couleur de dimenssion plus convivialle.

En conclusion, rappelons-nous les début du web et regardons son évolution à nos jour. Imaginez maintenant le WAP dans 5 ans.

Auteur : Sylvain Bilodeau

Date de mise en ligne : 2001-07-23

Réagir à cet article

Aucun commentaire pour l'instant.

Options