Dernière mise à jour :2008-10-15

sciences

Le mot Claymore vient de « claidheamh mòr » un terme gaélique écossais qui signifi «grande épée». Toutefois, une autre théorie suggère que le mot provienne plutôt de «claidheamh da lamh» qui signifi litéralement, «épée à deux mains» (two-hand sword).

Les épées Claymore étaient de grandes épées utilisées par les Highlanders (guerriers écossais) durant la période médiévale. Elles étaient utilisées durant la constante guerre de clans et de frontière avec les anglais entre 1300 et 1700. La dernière bataille importante durant laquelle ces épées ont été utilisées est la bataille de Killiecrankie en 1689.

Les épées Claymore mesures environ 1,35 mètre de long (1,05 mètre de lame et 30 centimètres de poignée). La poignée se distingue par 2 branches longues souvent terminées par un trèfle à quatre feuilles.

La plus célèbre des Claymore est probablement celle de Sir William Wallace (v. 1270-1305) qui fut un chevalier écossais qui conduisit son pays contre l'invasion de l'écosse par les Anglais et contre le roi édouard Ier d'Angleterre, plus connu sous le nom de Edward Longshanks ou édouard le Sec, pendant une partie des guerres d'indépendance de l'écosse. Il est aussi connu sous son surnom de Bruce Braveheart Wallace.

Auteur : Sylvain Bilodeau

Date de mise en ligne : 0000-00-00

Les épées Claymore

Vous datez les premières apparitions des claymores à partir de l'an 1300. Or, tous les spécialistes (Ewart Oakeshott entre autres) ne signalent son utilisation qu'aux alentours du XVIe siècle, ce qui commencerait seulement vers 1500 et ne serait donc plus médiéval (Prise de Constantinople en 1456 ou découverte du Nouveau Monde en 1492 pour les deux dates habituellement retenues). Comment pouvez-vous expliquer ce décalage ? Bien amicalement, Patrick.

2007-12-21 00:00:00