Dernière mise à jour :2008-07-24

mythologie et paranormal

Thésée et éthra
THésée et éthra

Dans la mythologie grecque, Thésée fût le dixième roi d’Athène. il est né à Trézène en Argolide. Sa mère éthra fille de Pitthée s’était éprise d’égée, roi d'Athènes. Après leur étreinte, la jeune femme se retire dans l'île de Sphaéra où elle s'unit, dans la même nuit, au dieu Poséidon.

Avant de quitter l'Argolide, Egée avait déposé son épée et ses sandales sous un énorme rocher. Si éthra mettait au monde un fils, ce fils, arrivé à l'âge d'homme, devait réussir à soulever la pierre et s’emparer des sandales et de l'épée, puis se rendre en Attique pour s'y faire reconnaître.

Thésée est élevé par sa mère à la cour de Pitthée. Celui-ci voulant cacher l’union de sa fille avec égée, affirme à tous que Thésée est le fils de Poséidon. Lorsque Thésée atteind l’age de 16 ans, éthra le conduisit devant le rocher. Thésée souleva sans peine le rocher et s'empara de l'épée et des sandales. Ainsi, il comprit son identité royale et partit pour l'Attique. Chemin faisant il effectua quelques travaux en exterminant des monstres et des brigands.

Après s'être purifié à l'autel de Jupiter, sur les bords du Céphise, pour avoir souillé ses mains du sang de tout ces brigands, il rentra à Athènes pour s'y faire reconnaître. Il décida de ne pas révéler immédiatement sa véritable identité. égée qui l'accueille éprouve quelque soupçon à l'égard de l'étranger tandis que sa femme Médée ayant su l'arrivée d'un étranger qui faisait beaucoup parler de lui, tâcha de le rendre suspect au roi. Elle tente d’abord de le faire tuer en lui demandant de capturer le taureau de Marathon. Puis, elle essai de l’empoisonner durant un repas, à la table du roi. Mais, au moment où Thésée allait porter à ses lèvres la coupe de poison, égée reconnut son fils à la garde de son épée, et chassa Médée.

Thésée partage ensuite avec son père la gouvernance de la cité d’Athènes. Mais celle-ci est sous l’emprise de Minos, roi de Crète qui exige que tous les neuf ans, sept jeunes hommes et sept jeunes filles lui soit envoyés pour être sacrifié (dans le labyrinthe du Minautore), en expiation du meurtre de son fils Androgée.

Thésée décide de mettre fin à ce carnage et se rend en Crète avec les jeunes victimes afin de tuer le monstre. Avant d’entreprendre cette expédition, Thésée consulta l’oracle de Delphes qui lui assura le succès dans le cas où l’amour lui servirait de guide. Ce fut bien le cas car Ariane, fille de Minos, éprise d'amour pour Thésée, lui facilita la tâche. Elle lui donna un peloton de fil à la faveur duquel il put sortir du labyrinthe après avoir tué le Minotaure.

En quittant la Crète, Thésée emmena Ariane avec lui, mais la laissa dans l’île de Naxos, où Bacchus devint son époux.

égée attend le retour de son fils du haut d'un cap guettant la couleur des voiles. En effet, selon un accord passé avec son fils, elles devaient être blanche en cas de succès et noires en cas d’échec. Malheureusement, Thésée avait oublié de les changer et les voyant noires. égée crut que son fils avait péri et un sentiment de douleur montant en lui, il se jeta dans la mer qui porte depuis son nom.

Après ce tragique événement, Thésée devient le roi d'Athènes. Il alla vers la Thrace chercher les Amazones, qu’il vaincue. Il épousa leur reine Antiope, faite prisonnière, dont il eut un fils, le malheureux Hippolyte.

Mais la femme de Thésée meurt en combattant au côté de son mari. Thésée se remarie ensuite avec Phèdre. Celle-ci tombe en amour avec Hippolyte qui la repousse. Désespérée, Phèdre se suicide. Elle laisse à Thésée une lettre dans laquelle elle accuse Hippolyte de lui avoir fait violence. Furieux, Thésée demande à Poséidon, qui lui devait trois vœux, de tuer son fils.

À la mort d'Hippodamie, Thésée enlève Hélène de Sparte avec l'aide de Pirithoos. Ce dernier quant à lui projette d'enlever Perséphone elle-même, épouse d'Hadès. Les deux amis descendent aux Enfers mais sont capturés par Hadès et entravés par un rocher. C’est Héraclès qui parvient ensuite à délivrer Thésée, mais ne réussit pas à aider Pirithoos.

À son retour dans Athènes, il trouve ses sujets révoltés contre lui. Indigné, il fait déporter sa famille dans l'île d'Eubée et se retire ensuite dans l’île de Scyros, pour y achever ses jours en paix. Mais Lycomède, roi de Scyros, jaloux de sa réputation, le fit précipiter du haut d'un rocher, où il l'avait attiré sous prétexte de lui montrer la campagne.

Des années plus tard, les Athéniens allèrent chercher ses cendres à Scyros et les rapportèrent solennellement à Athènes où il les placèrent dans un tombeau au centre de la ville. Ensuite on lui bâtit un temple où il reçut des sacrifices.

Auteur : Sylvain Bilodeau

Date de mise en ligne : 2006-10-17

Thésée

merci

2008-03-04 00:00:00