Dernière mise à jour :2008-08-25

mythologie et paranormal

Pegase - Le cheval ailé

Pégase était un animal heureux. Né du mélange du sang de la Méduse, décapitée par Persée, et de l’écume de la mer, ce cheval élevé au rang de divinité jouissait d’une grande liberté. Fendant l’air comme une rafale, galopant au ras des flots, il daignait parfois descendre sur Terre pour s’y délasser. Les poètes étaient en adoration devant cette créature, source d’inspiration. D’un coup de sabot, Pégase avait fait jaillir sur la montagne des Muses, une source prodigieuse dont l’eau offrait un don merveilleux : la poésie.

Bellérophon, amateur de chevaux, voulait s’emparer à tout prix de Pégase. Pour le capturer, il demanda conseil à un devin qui lui conseilla de se rendre au temple d’Athéna. Alors qu’il dormait, il fut réveiller par la voie d’Athéna et il découvrit près de lui un objet en or : un mors. Il sortit à la hâte pour chercher Pégase, qu’il trouva buvant à une source proche de Corinthe. Il s’approcha lentement et réussi à attraper le cheval. Bellérophon monta alors sur Pégase et tous deux prirent leur envol.

Suite à une histoire de meurtre, Bellérophon dû se réfugier chez Protée ou il fut très bien accueilli. Bellérophon attira le regard de la maîtresse de maison, Antéia, qui tomba amoureuse du jeune homme. Mais Bellérophon n’avait d’yeux que pour son cheval et n’avait que faire d’Antéia. La jeune femme l’accusa alors d’avoir voulu abuser d’elle et réclama à Protée la mort de Bellérophon. Suite à l’accueil qu’il lui avait réservé, Protée se refusa à tuer Bellérophon. Il décida de l’envoyer cher Io Bates, roi de Lycie avec un message. Io Bates accueilli Bellérophon en grandes pompes et ne lut le message que plus tard. Ce message lui demandait la tête de Bellérophon. Pour les mêmes raisons que Protée, Io Bates ne voulut tuer Bellérophon et l’envoya combattre la Chimère, étrange créature, mélange de lion, chèvre et serpent, cracheuse de feu. Avec l’aide de Pégase, il n’eut aucun mal à tuer la créature. Io Bates l’envoya alors ensuite combattre les guerriers Solymes puis les Amazones. Bellérophon passa sans aucun mal ces épreuves. Pégase adorait ce genre de vies. Io Bates préféra alors faire de Bellérophon un allier et lui offrit sa fille.

Malheureusement pour Bellérophon, son succès lui monta à la tête. Riant de se voir si beau il réclama sa place parmi les dieux, accompagné de Pégase. Mais Bellérophon n’en aura jamais le loisir. Zeus, particulièrement énervé des véhémences du jeune homme, fit faire un écart à Pégase et Bellérophon chuta du cheval, ce qui le rendit aveugle. Il finit misérable et solitaire. Quant à Pégase, il retrouva sa liberté et regagna sa place dans le cœur de Zeus, qui l’accueillit dans les écuries de l’Olympe.

Auteur : Association Polaris

Copie autorisée

Version originale : http://perso.club-internet.fr/polaris/messier/pegase.htm

Date de mise en ligne : 2003-06-10

Pégase - Le cheval ailé

cimer tro, ss vou gt den la merde pour mon exposé, alé bizou ti biloute

2008-05-19 00:00:00

Pégase - Le cheval ailé

j'ai adorer dette documentation. j'en cherchait justement pour mon blog. merci à l'auteur de cette page !

2008-04-23 00:00:00

Pégase - Le cheval ailé

Je viens de passer un beau moment : Texte très concis et bien écrit.Je cherchais de la documentation sur Pégase : merci3ZJU

2008-02-14 00:00:00