Dernière mise à jour :2008-10-14

mythologie et paranormal

Les elfes

Les Elfes dans les mythologies nordiques et celtiques

Image d'elfes

Dans la cosmogonie germanique et nordique, l’univers est décomposé en deux parties distinctes.

  • Åsgard : qui est le domaines des dieux,
  • Midgard : le monde sensible, qui deviendra le domaine des hommes.

En dehors des hommes, diverses races se partagent ce monde sensible. Les géants de la montagne et de la glace, qui possèdent les forces brutes de la nature, habitent les régions de grand froid. Les nains, qui vivent dans les falaises, les rochers, ou cachés dans les souterrains. Et enfin les elfes, qui se divisent eux même en deux groupes : les elfes blancs irradient la bonté et la beauté ; tandis que les elfes noirs sont des êtres maléfiques, quelquefois assimilés aux nains ou aux trolls, qui vivent dans les mondes souterrains et redoutent la lumière. En ce qui concerne les elfes blancs ou lumineux, ils vivent dans les arbres, les montagnes, ou les chutes d’eau. Leur domaine est appelé Alvheim, ils sont également amis avec les dieux et avec les hommes. Ce sont en général de petites créatures agiles, dont l’existence est en harmonie avec la nature.

La croyance dans l’existence d’elfes ou d’autres créatures invisibles, est pratiquement universelle ; elle est aussi particulièrement forte dans les îles britanniques, dont les légendes anciennes regorgent de références aux elfes et aux fées. Cependant, les elfes sont vus très différemment suivant les cultures. Dans les légendes danoises, les elfes sont d’une grande beauté lorsqu’ils sont vus de face, mais creux lorsqu’ils sont vus par derrière. Dans les folklores celte et écossais, il existe des elfes bons et mauvais, mais ils ont la même taille que les humains. En Angleterre, les elfes sont dits gentils et amicaux, tandis qu’en Allemagne, ils sont vus comme espiègles et malicieux.

Les elfes sont des êtres de la famille des fées. Physiquement, ils sont le plus souvent de petite taille, quelquefois de la taille d’un humain. Ils sont décrits comme ayant un corps mince et longiligne. Un visage d’elfe se caractérise par des yeux en forme d’amande, des traits fins, et des oreilles pointues. Les elfes sont connus pour vivre beaucoup plus vieux que les humains, voire même pour être immortels. Ce sont des créatures intelligentes et tolérantes, parfois un peu vaniteuses.

Le légendaire roi des elfes, Obéron, et sa femme Titania, apparaissent dans plusieurs œuvres de la littérature médiévale. Ce petit être, qui connaît les pensées humaines et les secrets du Paradis, se fait le champion de la loyauté et de la pureté. Il joue un rôle important dans la chanson de geste française "Huon de Bordeaux" (XIIIe siècle), ainsi que dans "Le Songe d’une Nuit d’Eté" de William Shakespeare.

Les Elfes dans les romans de J.R.R. Tolkien, et le monde " médiéval fantastique "

Les elfes

Dans sa série de livres fantastiques "Bilbo le Hobbit" et "Le Seigneur des Anneaux", J. R. R. Tolkien a décrit le monde des Terres-du-Milieu ou vivent plusieurs races d'elfes possédant chacune son histoire, sa langue et sa culture. Le monde créé par Tolkien a ensuite inspiré bien d’autres ouvrages et jeux de rôle, qui forment l’univers " médiéval fantastique ". A partir de cet univers, on peux distinguer principalement les cinq races d’elfes suivantes :

  • Les Hauts-Elfes (ou Elfes Dorés ou Elfes de Lumière) :
    Leur peau est de couleur bronze, ils ont les cheveux cuivrés, noirs ou blonds dorés. On les considère comme les plus civilisés de tous les elfes.
  • Les Elfes Gris (ou Elfes de Lune) :
    Plus pâles que les Hauts-Elfes, leur visage est blanc teinté légèrement de bleu, avec les cheveux blancs argentés, noirs ou bleus. Leurs yeux sont vert ou bleus, pailletés d'or.
  • Les Elfes Sylvains :
    Ils vivent dans la forêt, repliés sur eux-mêmes et sont très méfiants à l'égard des autres races. Ils ont la peau cuivré avec des reflets verts, les cheveux bruns, noirs, blonds ou roux et les yeux verts, marrons ou noisettes.
  • Les Elfes Aquatiques :
    Ils ont la faculté de respirer sous l'eau et leurs mains sont palmées pour faciliter la nage. Leur peau est brillante, bleue rayée de blanc ou verte tachetée de marron.
  • Les Elfes Noirs :
    Ce sont les plus sinistres et les plus mauvais de tous les elfes. Ils ont la peau noire et les cheveux blancs. Leurs yeux sont généralement rouges, mais peuvent être pourpres, verts, bleus, jaunes...

Dans le monde de Tolkien, les premiers elfes apparurent dans la partie extrème orientale des Terres-du-Milieu, bien avant la naissance du Soleil et de la Lune. Les elfes ont de nombreux points communs avec les humains, mais les deux espèces ont aussi de grandes différences. La plus importante d’entre elles, étant que les elfes semblent être immortels, et non sujets au vieillissement ni à aucune maladie. Les elfes ont également des sens bien plus développés que les humains ; leur vue et leur perception leur permettent en effet de détecter des choses qui restent invisibles aux hommes.

Les langues elfiques les plus importantes sont le " Quenya " (la langue des Hauts-Elfes) et le " Sindarin " (la langue des Elfes Gris). Très tôt dans leur histoire, les elfes inventèrent un alphabet pour écrire leurs langues. Le plus ancien alphabet connu, abandonné par la suite, est le " Twengar de Rumil ". Plus tard, Fëanor de Noldor, inspiré par l'alphabet de Rumil, a créé un système révisé d'écriture. Cet alphabet " Fëanorien " est un système d'écriture phonétique, dont les sons des consonnes sont représentés par des lettres appelées " Tengwar ", et les voyelles par des symboles appelés " Tehtar ", ces derniers symboles étant placés au dessus et en dessous (parfois à l'intérieur) des lettres " Tengwar ".

Auteur : Laurent Lamôle

Copie autorisée

Version originale : http://lorl.free.fr/elfes.htm

Date de mise en ligne : 2003-01-26

Le monde des elfes

les elfes sylvains sont aussi appelé elphes des bois

2008-04-16 00:00:00