Dernière mise à jour :2008-07-25

arts et culture

25 Octobre 1881 - 8 avril 1973

Pablo Picasso

Son nom complet était Pablo (ou Pablito) Diego Jose Francisco de Paula Juan Nepomuceno Crispin Crispiniano de la Sentissima Trinidad Ruiz Blasco Picasso y Lopez. Son père était José Ruiz y Blasco; Sa mère, María Picasso y López. Dans sa jeunesse il signait Ruiz Blasco mais à partir de 1901, il changea pour le nom de sa mère.

Picasso est né à Málaga en Espagne, et il est probablement le plus célèbre peintre cubiste. Toutefois, dans sa longue carrière, il a produit un large éventail de travail, par exemple, la période bleue comportant comme sujets, des acrobates, des harlequins, des prostitués, des mendiants et des artistes.

Bien que Picasso était un peintre (et qu'il croyait qu'un artiste devait peindre pour être considéré comme un vrai artiste), il a aussi fait des sculptures de céramiques et de bronzes, des collages et même de la poésie.

Plusieurs toiles de Picasso se classes parmi les plus chers au monde. En mai 2004, la Toile, « Garçon à la pipe » a été vendu pour 104 millions de dollars US à Sotheby's, ce qui a établie un nouveau record de prix dans le classement des peintures les plus chers du monde.

Picasso détestait être seul lorsqu'il ne travaillait pas. À Paris, en plus d'avoir une coterie d'amis dans les quartiers de Montmartre et de Montparnasse, incluant André Breton, Guillaume Apollinaire, l'écrivaine Gertrude Stein et bien d'autres, il maintenait habituellement une série de maîtresses en plus de sa femme ou de sa principale compagne.

Pablo Picasso - Guernica
Guernica

Le plus fameux travail de Picasso est sans doute celui décrivant le bombardement le 26 avril 1937, de Guernica, ville du nord-est de l'Espagne. Cette grande toile incarne pour beaucoup l'inhumanité, la brutalité et le désespoir de la guerre. La création de la toile a été photographiée Dora Maar, celle qui a été le plus célèbre amour de Picasso. On raconte qu'un officier nazi se serait rendu à sa porte brandissent une carte postale et lui aurait demandé «Avez-vous fait ca?» et il aurait répliqué «Non, vous l'avez fait». La Guernica a été exposé dans le musée d'art modèrne de New York pendant plusieurs années; Picasso stipulait que la toile de devrait pas retournée en Espagne tant que la démocratie ne serait pas rétablie dans ce pays. En 1981, la Guernica a été retournée en Espagne et exposé au musée Casón del Buen Retiro. En 1992, elle a été la plus célèbre attraction lorsqu'elle fut exposé au musée «de La Reina Sofia» lors de son ouverture.

L'enfance de Picasso

Le père de Picasso, José Ruiz y Blasco, était lui-même un peintre et pour la plus grande partie de sa vie, il fût professeur dans des collèges espagnol. C'est de son père que Picasso a reçu la base de sa formation artistique - dessin et peinture à l'huile.

Le musée Picasso de Barcelone présente plusieurs de ses premiers travaux, créé lorsqu'il vivait en Espagne, comme la collection de Jaime Sabartés, ami proche de Picasso de ses jours à Barcelone, et pour plusieurs années, son secrétaire personnel.

Picasso et le cubisme

De 1906 à la fin de 1907, Picasso se défait peu à peu de sa peinture au style encore naturaliste et sentimentaliste pour se diriger vers une façon complètement différente (plus de stylisée et plus simplifiée) d'aborder le corps humain et les rapports des personnages entre eux. Ce travail conduit Picasso à la réalisation des Demoiselles d'Avignon qui font de lui un des peintres principaux de l'avant-garde européenne.

Picasso - Les Demoiselles d'Avignon
Les Demoiselles d'Avignon

À partir des Demoiselles d'Avignon, s'élabore chez Picasso un nouveau langage pictural qui tend à recréer, sur la surface d'une toile, un espace qui existe en trois dimensions. Le travail de Picasso - qui puise, aussi bien dans les leçons de Cézanne soit, traiter la nature par le cube et le cylindre, que dans celle des œuvres primitives qu'il collectionne et dans lesquelles l'idée du sujet prime sur sa réalité physique rejoint celui de Braque plus fidèle à la leçon de Cézanne. Les deux peintres se retrouvent souvent entre 1908 et 1913. Ils inventent et développent le cubisme.

Picasso et le pacifisme

ESt-ce vrai que Picasso est resté neutre durant la guerre civile d'Espagne, la première guerre mondiale et la seconde guerre mondiale, refusant de combattre pour d'un coté ou d'un autre ou encore, pour un pays particulier. Picasso n'a jamais commenté sur le sujet bien qu'il ait encouragé l'idée que c'était parce qu'il était pacifiste. Certains de ses contemporains cependant (Braque y compris) ont estimé que cette neutralité a eu plus à faire avec la poltronnerie que le principe.

En tant que citoyen espagnol habitant en France, Picasso n'était sous aucune contrainte de lutter contre les Allemands envahissants dans l'une ou l'autre guerre mondiale. Durant la guerre civile espagnole, le service pour des Espagnols vivant à l'étranger était facultatif et aurait impliqué un retour volontaire au pays pour joindre l'un ou l'autre côté. Tandis que Picasso exprimait la colère et la condamnation de Franco et des fascistes par son art, il n'a pas brandit les bras contre eux.

Il est également resté à distance du mouvement de l'indépendance Catalan pendant sa jeunesse en dépit d'exprimer l'appui général et d'être amical avec des activistes de celui-ci.

Après la deuxième guerre mondiale, Picasso a joint le parti communiste français, et aussi a suivi une conférence internationale de paix en Pologne. Mais critique du partie d'un portrait de Staline comme étant insuffisamment réaliste refroidi l'intérêt de Picasso pour la politique communiste.

Sa vie personnelle

Picasso a eu plusieurs amours, quatre enfants de trois femmes et s'est marié deux fois. Dans sa jeunesse il a eu une longue relation avec Fernande Olivier. Celle-ci apparait dans plusieurs toiles de la période bleu et de la période rose. Après avoir aquis plus de popularité et une certaine fortune, Picasso laissa Fernande pour Marcelle Humbert, qu'il appelait Eva. Lorsqu'il est devenu évidant que Eva allait mourir, il la quitta elle aussi.

En 1918, Picasso se maria avec Olga Koklova, une ballerine de la troupe de Sergei Diaghilev. Olga introduisit Picasso dans la haute société et à tout ce qui touchait à la vie des riches des années 20 à Paris. Ils eurent un garçon nommé Paulo. L'insistance d'Olga sur la convenance sociale ne fonctionnait pas avec les tendances de Bohème de Picasso, et les deux vécurent dans un état constant de conflit. En 1927, Picasso rencontra la jeune Marie Thérèse Walter, et commença une relation secrète avec elle. Le mariage de Picasso et d'Olga se termina brusquement par une séparation, comme la loi française exigeait une division égale des propriétés en cas de divorce, et que Picasso ne désirait pas que Olga n'ait la moitié de sa richesse. Ils sont resté légalement marié jusqu'à la mort d'Olga en 1955.

Picasso a eu une relation de longue date avec Marie Thérèse, et ils eut une fille, Maya, avec elle. Marie Thérèse a vécu dans l'espoir vain que Picasso l'épouserait un jour.

La photographe et peintre Dora Maar a aussi été une constante compagne de Picasso. Les deux ont été très proche durant les années 30 et 40. C'est elle qui se chargea de la documentation de la Guernica.

Après la libération de Paris en 1944, Picasso commença à se tenir en compagnie de la jeune étudiante en art, Françoise Gilot. Ils sont tombé en amour et eurent deux enfants, Claude et Paloma. Françoise fût l'unique, parmi les femmes de Picasso, qui le laissa, en 1953, dû à ces traitements abusifs et à ses infidélités.

Il est passé par une période difficile après le départ de Françoise. Il se percevait comme un vieil homme, maintenant, dans agé de 70 ans, qui n'était plus attirant, mais plutôt grotesque aux yeux des jeunes femmes.

Picasso ne resta pourtant pas seul longtemps. Il trouva une nouvelle compagne, Jacqueline Roque. Elle travaillait chez Madoura où Picasso a réalisé et peind plusieurs céramiques. Les deux sont resté ensemble durant tout le reste de la vie de Picasso et se sont marié le 2 mars 1961 à Vallauris. Ils s'installèrent ensuite à Notre-Dame-de-Vie à Maugins.

Le 8 avril 1973, à l'âge de 91 ans, il meurt dans sa maison de Notre-Dame-de-Vie à Maugins. Il est enterré au château de Vauvenargues.

Auteur :

Copie autorisée

Version originale : Trafuit de l'anglais par Sylvain Bilodeau : http://en.wikipedia.org/wiki/Pablo_Picasso

Date de mise en ligne : 2004-11-24

Aucun commentaire pour l'instant.