Dernière mise à jour :2008-10-14

arts et culture

Tableau - Le baisé

Tableau Malgré son origine modeste, Klimt réussit au tournant du siècle à se tailler une place de choix dans le monde des arts visuels. Formé à l'école des Arts et Métiers, Klimt verra très vite son talent être reconnu. Ayant acquis dans cette école une solide formation tenant de l'historicisme de l'époque, mais également en ce qui touche la peinture décorative, il reçut dès l'âge de vingt ans ses premières commandes pour de grands projets décoratifs. Dès ces premières oeuvres, il a été reconnu comme un homme de grande envergure. Pourtant, son style était à cette époque très traditionnel, et c'est justement pour cette raison qu'il avait été choisi. On était encore loin de se douter de l'influence que ce grand artiste projetterait sur ces contemporains.

En effet, cet artiste deviendra le "symbole du Jugendstil viennois et de la Sécession de Vienne de 1897". Né en 1862, Klimt a été inspiré par un peintre nommé Makart. En fait, Vienne a été totalement transformé par le style particulier de Makart. En 1890, son équipe composée de Matsch, lui-même et de son frère, reçue une commande pour terminer une oeuvre que Makart n'avait put achever avant sa mort. Dès lors, il a été perçu comme son héritier spirituel et les commandes ont afflué. Toutefois, son équipe se détériora rapidement car son frère mourut en 1892 et sa relation avec Matsch s'est envenimée. Le duo Klimt-Matsch se sépara; Matsch décidant de se spécialiser dans le portrait mondain et Klimt de s'élancer sur une voie nouvelle.

En fait, cette séparation fut pour Klimt une véritable période de crise. Il vécut le deuil de son père la même année que celui de son frère, ce qui le rendit très taciturne, et ce qui causa chez lui de longues périodes dépressives. Ces événements changèrent complètement sa vision du monde. Les cinq années qui suivirent ces événements témoignent d'une lente et irréversible transformation vers un style de plus en plus expérimental.

En 1897, un groupe de quarante artistes protestataires, dont faisait parti Klimt, étant lassé du jury rétrograde du Kunstlerhaus, décidèrent de démissionner pour ensuite fonder la Sécession Viennoise. étant donné le prestige qu'avait acquit Klimt au cours des dernières années, il en fut évidemment élu président. Ce mouvement, qui avait été calqué sur la Sécession de Munich, avait pour but de revivifier le monde des Arts, de promouvoir les oeuvres de ces membres et de réformer les politiques d'expositions.

La Sécession viennoise reçue des appuis importants et influença des architectes tels Wagner, Olbrich et Hoffmann. Ces grands architectes, à la recherche d'un style nouveau, ont apprécié ce nouveau courant et s'en inspireront pour créer le style Sécession. D'ailleurs, c'est Olbrich qui construisit le palais d'exposition de la Sécession, en s'inspirant des dessins de Klimt. De plus, de riches mécènes juifs tels les Knips, Wittgenstein et Warndorfer se feront les grands défenseurs de la Sécession et permettront ainsi à ces artistes de tout explorer.

Klimt savait très bien qu'il aurait put devenir un portraitiste très en demande, mais il avait de l'audace, et il décida à la place d'aller toujours plus loin. Cet homme marqua définitivement toute une époque et influença grandement un style architectural qui se voulait moderne.

Auteur : Chantal Lapointe

Copie autorisée

Version originale : http://www.idee-k.com/historiart/biblio/klimt.htm

Date de mise en ligne : 2002-11-20

Aucun commentaire pour l'instant.