Dernière mise à jour :2008-11-22

arts et culture

14 novembre 1840 - 5 décembre 1926

Claude Monet

Claude Monet est un peintre français, lié au mouvement impressionniste. Il est né à Paris le 14 novembre 1840. Sa famille s'est installée au Havre en Normandie quand il avait cinq ans. Son père voulait qu'il s'occupe des affaires de l'épicerie familiale, mais Claude Monet voulait peindre. Eugène Boudin, un artiste qui travaillait beaucoup en plein air sur les plages de Normandie, lui a enseigné quelques techniques de peinture en 1856.

En 1861-62, Monet dû servir dans l'armée en Algérie. Sa tante Lecadre accepta de le faire sortir de l'armée s'il prenait des cours d'art à l'université. Il quitta donc l'armée pour aller étudier à l'université, mais il n'aimait pas les styles traditionnels de peinture qui y était enseignés.

En 1862, il étudia l'art avec Charles Gleyre à Paris où il rencontra Pierre-Auguste Renoir avec qui il fonda le mouvement impressionniste. Ils ont peint ensemble et ont maintenu une amitié durant toute leur vie.

Monet utilisait également un studio où il peignait ses modèles pour un coût modeste. Il peignit Camille Doncieux avec qui il se maria quelques années plus tard. Elle lui servit plusieurs fois de modèle, notamment pour Femmes dans le jardin, peint vers la fin des années 1860. Ils déménagèrent dans une maison à Argenteuil, près de la Seine, après que lui et son épouse eurent leur premier enfant. Ils vécurent là durant six années jusqu'à ce que Camille meure ; il l'a peinte sur son lit de mort. Monet déménagea alors dans une maison à Giverny en Haute-Normandie où il aménagea un grand jardin.

En 1872, il peignit un paysage du Havre : Impression, soleil levant qui se trouve maintenant au Musée Marmottan à Paris. Cette peinture fût présentée au public lors de la première exposition impressionniste en 1874. Pressé par Edmond Renoir, frère du peintre, à donner un titre à ce tableau pour le catalogue, Monet aurait répondu "mettez impression". Cette exposition ne fût pas le grand succès attendu par les peintres et un grand nombre de comptes-rendus furent assez hostiles, particulièrement celui provenant du critique Louis Leroy du Charivari qui, inspiré du tableau de Monet se servit du mot impression pour se moquer du style des exposants. Lors de la troisième exposition impressionniste, en 1876, les peintres eux-mêmes utilisaient le terme impressionnisme pour identifier leur style.

Claude Monet - Impression, Soleil levant, 1872
Impression, Soleil levant, 1872

En 1892, Monet épousa Alice Hoschede avec qui il avait eu une aventure tandis qu'il était marié à Camille.

Durant les années 1880 et 1890, Monet peignit une série de peintures de la cathédrale de Rouen, à partir de différents points de vue et à différentes heures du jour. Vingt vues de la cathédrale ont été exposée à la galerie de Durand-Ruel en 1895. Il fit également une série de peintures de meules de foin.

Lors de son premier déplacement en Angleterre, en 1970, pour fuir la guerre franco-prussienne, il eut l'occasion d'admirer les œuvres du peintre anglais Turner (1775-1851) et fut impressionné par sa manière de traiter la lumière, notamment dans les œuvres présentant le brouillard de la Tamise. Il rencontra, à cette occasion, le peintre américain Whistler (1834-1903), également influencé par Turner, avec lequel il se lia d'amitié.

Ce qu'il vit à Londres l'incita à y revenir plusieurs fois. Et, lors de séjours de 1899 à 1901, prolongés par son travail en atelier jusqu'en 1904, il peignit une autre série de tableaux, près d'une centaine, sur le thème du brouillard de Londres sur la Tamise.

Monet aimait particulièrement peindre la nature contrôlée : son propre jardin, ses nymphéas, son étang et son pont. Son jardin consistait en un pré planté de saules et un marais. Il a également peint les berges de la Seine. En 1914, Monet commença une nouvelle grande série de peintures de nymphéas, à la suggestion de son ami le politicien Georges Clemenceau.

Claude Monet - Le Bassin aux nymphéas, harmonie rose, 1900
Le Bassin aux nymphéas, harmonie rose, 1900

Monet peint encore au début de l'année 1926 mais il souffre d'un cancer du poumon. Il meurt le 5 décembre. Il est enterré très simplement dans le cimetière de l'église de Giverny dans le caveau de famille en présence de Georges Clémenceau.

Aucun commentaire pour l'instant.